SUD Astek, section syndicale Solidaires Informatique chez Groupe Astek

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 20 mars 2018

Jeudi 22 mars, journée unitaire d'actions pour la défense du service public

Solidaires Informatique appelle l'ensemble des salariées et salariés à se mettre en grève le 22 mars et à participer aux manifestations

Pour rappel, aucun délai de préavis n'est nécessaire pour se mettre en grève dans le cadre de cet appel. Il suffit d'en informer l'employeur.
La durée de cessation de travail n'est pas bornée (on peut faire grève une heure, une demi-journée, une journée...).

Voir notre fiche technique toujours en ligne « La grève : un droit, une protection. » / « Strike: a right, a protection. » (PDF, 2 page FR+EN, 190 Ko)

lundi 26 février 2018

Erreur Système n°24

Retrouvez le dernier bulletin d'information de Solidaires Informatique

    Erreur Système - Bulletin spécial : LUTTES FEMINISTES ET MONDE DU TRAVAIL - Février 2018

Erreur Système n°24 (4 pages, 537 Ko)

Erreur_Systeme_fev18_LuttesFeministes_astek.pdf

bonne lecture !

mercredi 20 septembre 2017

Participez aux assemblées-débats

Partout en France, sont organisées des assemblées-débats autour des projets de réforme du Code du Travail.

Solidaires Informatique vous invite à y participer. C'est un des meilleurs moyens de s'informer et de comprendre les enjeux dans nos différentes entreprises.

A SOPHIA-ANTIPOLIS, une assemblée-débat est organisée

JEUDI 21 SEPTEMBRE DE 12H15 À 13H45

en présence d'une avocate spécialiste en droit du travail

RDV DEVANT LA POSTE À GARBEJAIRE

21 septembre, toujours contre la loi travail XXL

LOI TRAVAIL XXL, ON N’EN VEUT TOUJOURS PAS !

Le 12 septembre a été un large succès : des centaines de milliers de manifestant-es ont dit clairement leur opposition au projet de loi travail que tente nous imposer le gouvernement. Solidaires Informatique était bien présent à Paris et partout en France.

RÉCLAMONS LE RETRAIT DU PROJET DE LOI

Il est indispensable d’amplifier la mobilisation et de poursuivre les actions engagées, aussi Solidaires Informatique appelle l’ensemble des salarié-es à manifester et à se mettre en grève massivement le 21 septembre, veille du passage des ordonnances en conseil des ministres, pour obtenir leur retrait.

ÉTABLISSONS UN RAPPORT DE FORCE FAVORABLE À LA NEGOCIATION

Contrairement à ce que nous entendons, tout n’est pas joué, le projet n’est aucunement adopté, les décrets d’application ne sont pas fixés. En nous mobilisant toutes et tous nous pouvons encore faire reculer le gouvernement et éviter les régressions sociales contenues dans ce texte.

ÉLARGISSONS LE FRONT SYNDICAL ET FAISONS CONVERGER LES LUTTES

Avec l’Union syndicale Solidaires nous appelons à la construction d’une large intersyndicale pour faire face aux attaques contre le code du travail qui doit rester un outil de protection collective des salarié-es. Un large mouvement doit aussi se construire sur la base des régressions annoncées : augmentation de la CSG, diminution des APL, arrêt des emplois aidés qui s’apparente à un large plan social dans le domaine public et associatif, et bientôt réforme de l’assurance chômage et retraite par points.

TOUS ENSEMBLE, PARTOUT EN FRANCE, EN GREVE LE JEUDI 21 SEPTEMBRE !


Télécharger, partager, distribuer le tract pour cette journée de mobilisation !

lundi 15 mai 2017

Groupe Astek - Lettre d’information syndicale – Avril-Mai 2017

Lettre d’information syndicale Solidaires - Groupe Astek

  • Négociation annuelle obligatoire : où en est-on ?
  • Ensemble contre les discriminations !
  • Accord senior : Astek ne respecte pas ses engagements
  • « Astek a changé » : vraiment ?
  • Cambriolage à l’agence de Biot : salariés volés et non-indemnisés

Lire notre Lettre d’information : (PDF, 2p, 600 ko)

SolidairesAstek-LettreInformation-AvrilMai2017.pdf

mardi 31 janvier 2017

Groupe Astek - Lettre d’information syndicale – Janvier 2017

Lettre d’information syndicale Solidaires - Groupe Astek

  • Temps de trajets et frais : état des négociations en cours
  • NAO : Partageons nos bénéfices !
  • Des crédits d’impôts : pour quoi faire ?

Lire notre Lettre d’information : (PDF, 2p, 101 ko)

SolidairesAstek-LettreInformation-Janvier2017.pdf

mercredi 30 novembre 2016

Groupe Astek - Lettre d’information syndicale – Novembre 2016

Lettre d’information syndicale Solidaires - Groupe Astek

Numéro spécial «augmentations salariales»

  • Augmentations salariales : qui sera concerné ?
  • Des dirigeants très privilégiés
  • Bilan au premier semestre de la politique salariale 2016

Lire notre Lettre d’information : (PDF, 4p, 920 ko)

SolidairesAstek-LettreInformation-Novembre2016.pdf

jeudi 10 novembre 2016

Bonne nouvelle : le droit de manifester existe toujours dans notre pays !

La direction d'Astek et M. Platano auront pourtant tout essayé pour intimider les salariés qui manifestaient à Astek Sud-Est en 2013 : menaces de licenciement, procès, appel...

vendredi 28 octobre 2016

Groupe Astek - Lettre d’information syndicale – Octobre 2016

Lettre d’information syndicale Solidaires - Groupe Astek

  • Le triste bilan de la «Loi travail»
  • Condamnation définitive d'Astek pour harcèlement
  • Risques psycho-sociaux à Astek - Nouvelle expertise en région sud-est
  • Les négociations
  • Réorganisation juridique du Groupe : quels changements ?

Lire notre Lettre d’information : (PDF, 3p, 558 ko)

SolidairesAstek-LettreInformation-Octobre2016.pdf

vendredi 5 août 2016

Groupe Astek - Lettre d’information syndicale – Août 2016

Lettre d’information syndicale Solidaires - Actualité Astek

  • Loi Travail : rendez-vous à la rentrée
  • Vague de licenciements à ASTEK, où en est-on ?
  • Franck Platano sort par la porte, rentre par la fenêtre !
  • Nouvelle stratégie commerciale à Sud-Est ?
  • Et la gestion commerciale du groupe ?
  • Négociations avec la direction

Lire notre Lettre d’information : (PDF, 2p, 45 ko)

Solidaires_Astek_-_Lettre_d_information___Aout_2016.pdf

lundi 13 juin 2016

LOI TRAVAIL - Grève et manifestation nationale le 14 juin

L'inversion de la hiérarchie des normes.

Derrière ces mots qui sonnent comme des termes réservés aux experts, il y a une dure réalité que risquent de ressentir fortement les salariés des sociétés de service.

Quel est le danger ?

Actuellement, tous les salariés d'un même secteur d'activité ont des droits en commun, définis par leur convention collective. Certaines sociétés peuvent être plus généreuses mais aucune ne peut l'être moins.

Si la loi travail est adoptée, une société pourra adopter des règles moins favorables que les droits conventionnels, par exemple augmenter le temps de travail, diminuer la majoration des heures supplémentaires,...

Bien sûr, ceci ne pourra se faire que par la signature d'un accord avec les syndicats représentatifs ou par voie de référendum. Mais avec le chantage à l'emploi, certains employeurs arrivent souvent, hélas, à faire accepter l'inacceptable !

Et lorsque les premières sociétés seront parvenues ainsi à réduire leurs coûts au détriment de leurs salariés, le principe de la libre concurrence fera le reste du travail pour niveler tout le reste de la profession par le bas.

Voila pourquoi il ne peut pas y avoir de compromis par rapport à l’article 2 de la loi travail. Pour maintenir un minimum de protection des salariés du service face au libéralisme qui gagne chaque jour du terrain, il faut se battre pour que le gouvernement renonce à ce projet.

Le 14 juin, appel à grève et manifestation nationale !

mercredi 16 mars 2016

Loi Travail : retrait du projet actuel, et conquête de nouveaux droits

Intensification de la mobilisation contre le projet de Loi Travail

Le 9 mars, nous étions près d’un demi-million à manifester. D’autres manifestations ou grèves (secteur ferroviaire, retraité-es, santé-social, poste, etc.) ainsi que les occupations d’universités qui commencent, montrent une mobilisation sociale importante dans tous le pays.
Sans surprise, gouvernement et patronat viennent de faire le coup du second projet qui est présenté comme « moins pire que le premier ».


Le 17 mars, les organisations de jeunesse appellent à des manifestations.
Le 24 mars, jour de présentation du projet de loi au Conseil des ministres, des actions auront lieu dans de nombreuses villes et entreprises.

Poursuivons la mobilisation le 17 mars !

Appel à construire la mobilisation du 31 : Retrait de la loi travail (PDF, 1 p).

Enfin, CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL confirment leur appel à la mobilisation par la grève et les manifestations le 31 mars pour obtenir le retrait de ce projet de loi et conquérir de nouvelles garanties et protections collectives.

Tract national interprofessionnel et intersyndical pour le 31 mars : (PDF, 1p)
Grève nationale interprofessionnelle pour le retrait du projet de loi Travail.

mercredi 9 mars 2016

Manifestons contre la loi El Khomri !

Mobilisation pour le retrait du projet de loi dégradant la législation du travail

Les syndicats CGT, FO, Solidaires, ainsi qu'un grand nombre d'organisations, appellent à une journée de manifestation et de grève ce mercredi 9 mars 2016.

Ce sujet doit donner lieu à de multiples débats pour que chacun-e puisse mesurer l'ampleur des contre-réformes contenues dans ce projet de loi. Une nouvelle journée d'action est dores et déjà prévue pour le 31 mars 2016.

A Sophia-Antipolis, les syndicats CGT, FO, Solidaires et UNEF appellent à un rassemblement à 12h15 à Garbejaïre ; un débat et un cortège sont prévus.

Lire le tract inter-syndical ici : Retrait du projet de loi El Khomri !.

vendredi 11 décembre 2015

Fuite dans la presse : réactions de la direction !

Astek authentifie les pièces et sanctionne !

Tout le monde se souvient des fameuses « fuites dans la presse » : des mails internes et un tableau organisant le départ d'une cinquantaine de salarié-es étaient cités et produits dans la presse.

Lire en particulier l'article en ligne Politis produisant ces pièces.
Un panorama de presse exhaustif est présenté dans l'onglet Echos dans les medias colonne à droite.
Attention, Astek enquête... !

Suite aux révélations, la direction convoquait le Comité d'Entreprise pour lui signifier deux choses : elle diligentait une enquête interne, et l'appelait à son devoir de solidarité avec l'entreprise en faisant tout pour faire taire les médias.

La semaine dernière, seconde réunion du Comité d'Entreprise sur le sujet, avec les conclusions de la direction...

Lire le communiqué complet :
Astek authentifie les pièces et sanctionne ! / Astek has authenticated all documents and punished authors ! (PDF, 1 page FR + 1 page EN)

mercredi 7 octobre 2015

Mobilisation contre les licenciements abusifs des SSII de Sophia

Même si l'actualité récente au sein du groupe Astek a fait le buzz, une grande partie des SSII ont des agissements similaires.

A Sophia-Antipolis, la société Amadeus sous-traite une part importante de son activité par différents moyens (AT, forfait, TPDS, DBS...). Ce choix, alors même qu'elle est une société d'informatique, résulte d'une volonté de flexibiliser une partie de ses effectifs : comprendre, précariser.

Jeudi 8 octobre, à l'occasion de la mobilisation nationale interprofessionnelle pour l'emploi, l'augmentation des salaires et une protection sociale solidaires, les syndicats CGT, Solidaires Informatique et FO appellent à un rassemblement devant le siège d'Amadeus au rond-­point des Amandiers.

Lire le communiqué complet : (PDF, 2 pages, 260 Ko)
Consultants licenciés dès leur retour de mission chez Amadeus : de la petite entreprise à la grande industrie

jeudi 17 septembre 2015

Révélations accablantes dans la presse !

La nouvelle a fait le buzz dans le groupe et sur Internet.
Coup sur coup, deux journaux ont publié 4 articles révélant des pratiques ignobles au sein du Groupe Astek : un processus organisé visant à licencier des salarié-es par paquets, avant même d'avoir des griefs les concernant, et des dossiers montés de toutes pièces.

Astek Sud-Est a déjà fait beaucoup parler d'elle ; mais les pièces qui sont dévoilées montrent de manière évidente que cette pratique existe au niveau du groupe Astek : le président du directoire du groupe Astek ainsi que le service juridique du groupe sont informés dès le début des procédures...

A cette même période, un cabinet d'expertise mandaté par le CHSCT Sud-Est concluait à un risque grave sur la santé de ses salariés.

Récemment, plusieurs délégués du personnel Sud-Est ont levé une alerte concernant des faits similaires il y a quelques mois ; les pratiques dénoncées semblent toujours en cours, avec les impacts que l'on sait sur la santé des salariés.

Comble de tout, alors que ces articles paraissent dans la presse, le directeur général incriminé reçoit une gratification exceptionnelle de 200'000 euros.

Lire notre communique : (PDF, 2p, 185 ko)
« Révélations accablantes dans la presse ! »

Le journal Politis a rendu publiques un certain nombre de pièces, que nous vous présentons ci-après :

vendredi 20 mars 2015

Frais d'Activité à Astek Sud-Est ? parlons-en !

Frais d'activité Sud-Est, réunion publique Jeudi 26 mars midi !

Solidaires Informatique dénonce :

  • les pressions et chantages ayant conduit plus de 150 salarié-es d'Astek Sud-Est à signer des avenants impactant directement leur rémunération,
  • une décision unilatérale de la direction, pour 180 autres salarié-es, réduisant leur pouvoir d'achat,
  • les inégalités encore accrues avec des frais « à la carte »
  • une enveloppe d'augmentation dérisoire pour l'ensemble des salarié-es,
  • un total irrespect des salarié-es, informés en février seulement, que leur rémunération a changé... depuis janvier !

Suite à la décision unilatérale de la direction d'Astek de modifier la rémunération de 180 salarié-es, notre syndicat a demandé l'ouverture d'une négociation sur les Frais d'activité à Astek Sud-Est... ce que la direction a refusé !

Nous avons saisi le Comité d'Entreprise de ce dossier, pour y faire valoir nos droits. Si la direction persiste, nous veillerons à ce que celui-ci agisse rapidement en justice.

D'ici là, afin de nous informer, de confronter nos différentes situations de missions, de déplacement, de défraiement ; nous invitons l'ensemble des salarié-es Astek Sud-Est à une réunion publique.

Réunion publique - jeudi 26 mars 2015, de 12h à 14h
au Sophia Country Club (Valbonne)

Lire notre tract : (PDF, 2 pages FR+EN, 256 Ko)
Frais d'activité à Astek Sud-Est / Activity fees in Astek Sud-Est

lundi 2 février 2015

Groupe Astek : quel avenir ?

Individuellement, les pressions et abus d'autorité continuent pour les affectations en missions, la mobilité, la gestion des congés, la sortie forcée des effectifs. Cette année, un tiers seulement de l'effectif a été augmenté. Et les inégalités perdurent, que ce soient sur les rémunérations, l'accès à la formation, les augmentations, les promotions, les frais de repas et déplacement...

Depuis 2010, d'étranges provisions pour des factures de SLTP International - société unipersonnelle de Franck Platano, notre Directeur Général -, pour un total de 7 millions d'euros, sont enregistrées dans les comptes et sont donc dues par Astek Sud-Est. Par ailleurs, au cours des 4 dernières années, l'actionnaire Jean-Luc Bernard a ainsi remonté à sa holding 35 millions € du groupe Astek, via des dividendes, facturations et réductions de capital.

Et la direction s'acharne sur les représentants du personnel "gêneurs"...

Lire notre communiqué complet : (PDF, 2 pages, FR)
Groupe Astek : quel avenir ?.

Avenir sombre pour le Groupe Astek ; caricature avec Galvaudon, Platane et Laberne

mardi 27 janvier 2015

Elections Groupe Astek - second tour !

Notre organisation syndicale Solidaires Informatique est devenue représentative suite au premier tour des élections professionnelles.

Future participante aux négociations au sein d'Astek, elle devient, par là-même, un acteur majeur de la représentation des salarié-e-s du groupe, en leur permettant d'y revendiquer de nouveaux droits.

Bilan du premier tour (PDF, 2 pages, FR+EN) :
Une date historique pour Astek / A historic date for Astek.

 

Du Mercredi 4 février, 9h30 au Mercredi 11 février, 14h30, se déroulera le second tour des élections professionnelles au sein du Groupe Astek.

Cette élection aura pour but de donner à notre organisation d'autres moyens d'agir pour notre défense collective. Les instances de représentation du personnel (Comité d'Entreprise CE et Délégation du Personnel DP) qui vont être élues porteront nos réclamations : l'obtention et le respect de nos droits.
En outre, via la surveillance économique et sociale du Groupe, via les activités sociales et culturelles, nous entendons tout faire pour améliorer le quotidien des salarié-e-s Astek.

Rejoignez-nous, dès à présent, pour participer à ce nouvel élan !

Retrouvez l'ensemble des informations et documents dans l'espace :
Élections pros 2015.

lundi 12 janvier 2015

Élections professionnelles à Astek

Du Mercredi 14 janvier, 9h30 au Mercredi 21 janvier, 14h30, se dérouleront les élections professionnelles au sein du Groupe Astek.

Ces élections sont importantes, car elles permettent à la fois d'évaluer la représentativité des organisations syndicales et d'élire les représentant-e-s du personnel.

Pour la première fois, a été mis en place un vote électronique.

Retrouvez l'ensemble des documents dans l'espace : Élections pros 2015.

NEWS ! Les résultats de la représentativité syndicale sont en ligne !

- page 1 de 4