Quand un directeur général s'acharne sur un salarié...

En mars 2013, 170 salariés manifestaient devant leur société, Astek Sud-Est, en présence de la presse écrite, radio et télévisée. Deux mois plus tard, le directeur général attaquait le représentant syndical Solidaires Informatique pour injure publique. Après une condamnation en 1ère instance, ce dernier a été relaxé en appel. Mais le patron s'acharne et va en cassation.

Télécharger le communiqué de presse complet : (PDF, 2 pages, FR)
Un système managérial qui méprise les employés - Quand un directeur général s'acharne sur un salarié..