Intensification de la mobilisation contre le projet de Loi Travail

Le 9 mars, nous étions près d’un demi-million à manifester. D’autres manifestations ou grèves (secteur ferroviaire, retraité-es, santé-social, poste, etc.) ainsi que les occupations d’universités qui commencent, montrent une mobilisation sociale importante dans tous le pays.
Sans surprise, gouvernement et patronat viennent de faire le coup du second projet qui est présenté comme « moins pire que le premier ».


Le 17 mars, les organisations de jeunesse appellent à des manifestations.
Le 24 mars, jour de présentation du projet de loi au Conseil des ministres, des actions auront lieu dans de nombreuses villes et entreprises.

Poursuivons la mobilisation le 17 mars !

Appel à construire la mobilisation du 31 : Retrait de la loi travail (PDF, 1 p).

Enfin, CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL confirment leur appel à la mobilisation par la grève et les manifestations le 31 mars pour obtenir le retrait de ce projet de loi et conquérir de nouvelles garanties et protections collectives.

Tract national interprofessionnel et intersyndical pour le 31 mars : (PDF, 1p)
Grève nationale interprofessionnelle pour le retrait du projet de loi Travail.